C'est fini!

Visuel Viande à chien

Nouvelle création

Du 19 novembre au 7 décembre 2013 à Espace Libre, Montréal

Et du 14 janvier au 1er février 2014 au Théâtre Périscope, Québec
Du jeudi au samedi, 20h, les mardis et mercredis à 19h

Viande à chien

Voir les photos et vidéos

Une œuvre théâtrale librement inspirée du roman de Claude-Henri Grignon,
"Un homme et son péché"

Texte: Frédéric Dubois, Jonathan Gagnon, Alexis Martin
Mise en scène: Frédéric Dubois
Idée originale: Daniel Brière, Frédéric Dubois, Alexis Martin, Pascal Robitaille

Distribution: Guillaume Baillargeon, Louise Cardinal, Sébastien Dodge, Jonathan Gagnon, Noémie O'Farrell

Scénographie et costumes: Romain Fabre
Éclairages:Renaud Pettigrew
Conception sonore : Pascal Robitaille
Direction technique: François Leclerc
Direction de production: Judith Saint-Pierre
Régie: Colette Drouin
Assistance à la mise en scène Corinne Pulgar

Une production du Nouveau Théâtre Expérimental et du Théâtre des Fonds de Tiroirs


AURI SACRA FAMES : LA MAUDITE SOIF DE L’OR !

On connaît tous l’histoire du légendaire Séraphin, incarnation suprême de l’avarice, l’homme en proie à la fièvre de l’or, ce qui le mène à sa perte et à celle de son entourage. Cette histoire sordide, c’est aussi celle du Capitalisme sauvage, délinquant et dérégulé : cette invraisemblable course contre le temps, contre les êtres et la Nature qui vise à chosifier le monde pour en faire une quantité mesurable et échangeable.

Le Nouveau Théâtre Expérimental et le Théâtre des Fonds de Tiroirs, s’inspirant du roman de Claude-Henri Grignon et de ses personnages, tentent, dans une adaptation moderne de la figure de l’avare, de jeter un peu de lumière sur cette étrange machine qui s’est emparée de nos vies, ce système sans système, cette colonisation à rebours des êtres par leurs possessions.

Retrouvez les personnages de Séraphin (Sébastien Dodge), Donalda (Noémie O’Farrell) et Alexis (Guillaume Baillargeon) dans une relecture étonnante…  et détonante d’une œuvre culte de la littérature québécoise !

Au centre du roman « Un homme et son péché », écrit en 1933, le personnage de Séraphin Poudrier incarne tout ce qui fait horreur à la morale catholique de l’époque : l’avarice. L’auteur qualifiera son roman de pamphlet anticapitaliste, en ce qu’il s’inquiétait de la disparition d’un monde paysan empreint de simplicité, de solidarité et de partage ; un monde qui s’effacera peu à peu devant la ville et sa brutalité industrielle. Ce « péché » de Séraphin est aussi le travers d’une époque qui vient, celle du capitalisme triomphant, qui pousse l’homme à adorer le « veau d’or », à considérer l’argent comme un but en soi et son accumulation comme une bénédiction. Séraphin, c’est le capitalisme en marche dans ce qu’il a de plus pur et de plus meurtrier, mais aussi dans ce qu’il a de plus insidieux et séduisant!

Le NTE n’en est pas à sa première collaboration avec l’auteur et metteur en scène de Québec, Frédéric Dubois. En 2010, ce dernier signait la mise en scène du spectacle « Rêvez, montagnes! », pièce de théâtre-cinéma rocambolesque, en hommage aux productions bollywoodiennes. Le directeur artistique du TFT et du théâtre Périscope s’est aussi distingué avec sa mise en scène de l’œuvre phare de Jean-Pierre Ronfard, « Vie et mort du roi boîteux » qui a enchanté les publics de Québec et de Montréal en 2004, 2005 et 2009. Entre le NTE et le TFT donc, une grande complicité artistique et moult atomes crochus !


Carnet de bord

Lire davantage ...

Album

  • Alexis Martin_photo M.Ostaszewski
  • Fred Dubois_photo_2013_David Ospina NB
  • Acteurs Viande à chien