Carnet de bord

Cette section du site est dédiée à l'expérimentation. Nous partagerons avec vous les différents éléments de recherche qui inspirent nos spectacles. Cette page, en constante évolution, sera nourrie régulièrement. Revenez-y souvent!


Bibliographie commentée d’EXTRAMOYEN par Pierre Lefebvre

Le 6 Mars 2017 - NTE

La classe moyenne: un sujet d’actualité et d’intérêt!
Pierre Lefebvre, co-auteur de la pièce Extramoyen, propose et commente quelques ouvrages qui ont inspiré son processus d’écriture. 

Bandeau Bibliographie

*La fabrique de l’homme endetté
Maurizio Lazzarato, Éd. Amsterdam, Paris, 2011

« Le crédit n’est pas seulement une mesure économique. C’est aussi un instrument de contrôle politique et social. Lazzarato nous explique, comme pas un, comment la dette module nos façons d’être et de voir le monde.»

*Les cols blancs, Essai sur les classes moyennes américaines
Charles Wright-Mills, Éditions François Maspero, 1970

« C’est LE livre sur la classe moyenne. Mills a tout vu et anticipé avant tout le monde. C’est d’autant plus étonnant que cet ouvrage a été écrit au début des années cinquante, alors que la classe moyenne contemporaine commençait tout juste à prendre son essor.»

*Que faire des classes moyennes?
Nathalie Quintane, Ed. P.O.L, Paris, 2016

« Le dernier livre de Nathalie Quintane est tour à tour tendre et violent envers la classe moyenne. Entre l’enquête et la réflexion, l’écrivaine française pose une terrible question : Et si la classe moyenne était le seul véritable ennemi de la démocratie.»

*Revue Liberté, N° 302 | Hiver 2014

« L’une des bizarreries de la classe moyenne est qu’elle est désormais le seul groupe dans notre société à être encore qualifié de « classe ». Les riches et les pauvres, pour leurs parts, ne sont plus que des riches et des pauvres. La notion de classe est-elle encore pertinente pour comprendre notre société ? La société sans classe est-elle à nos portes ? Ce numéro de Liberté fait le tour de la question. À noter tout particulièrement, le texte de Julia Posca qui dépeint la classe moyenne comme une avant-garde malgré elle. »
À lire ici :

http://www.revueliberte.ca/ content/grandeur-et-misere- dune-avant-garde-involontaire