Carnet de bord

Cette section du site est dédiée à l'expérimentation. Nous partagerons avec vous les différents éléments de recherche qui inspirent nos spectacles. Cette page, en constante évolution, sera nourrie régulièrement. Revenez-y souvent!


Extrait du texte de ≪Septembre≫

Le 9 Mai 2016 - NTE

Titre

Evelyne de la Chenelière

je veux maman, et puis, à qui s’adresse-t-il exactement,
à qui réclame-t-il sa mère, pas à moi, il ne me regarde pas,
ni personne d’autre, d’ailleurs personne ne l’écoute,
à force, il n’est que musique maintenant, je veux maman, il pleure abondamment, mais les enfants pleurent si facilement,
toujours des larmes à portée des yeux,
il ne faut pas s’émouvoir outre mesure quand pleure un enfant,
je me le répète souvent, un jour l’enfant ne sera
plus enfant, sa mère sera morte depuis longtemps,
et il la réclamera pourtant, contre toute attente,
comme les soldats au front appellent leur mère,
comme les vieux sur leur lit de mort appellent leur mère,
les blessés et les mourants appellent leur mère, c’est connu,
il n’y a que Jésus, sur sa croix,
qui a eu l’idée saugrenue d’appeler son père,
mais ne sait-il pas que les pères sont impuissants devant
la douleur, ne sait-il pas que seule une mère peut bercer les chairs saignantes, que seule une mère peut mettre fin aux calvaires,
il faudrait le lui dire, à Jésus, lui expliquer que les pères
ne savent pas comment sauver

*Le texte est publié aux Éditions Théâtrales -2015