Carnet de bord

Cette section du site est dédiée à l'expérimentation. Nous partagerons avec vous les différents éléments de recherche qui inspirent nos spectacles. Cette page, en constante évolution, sera nourrie régulièrement. Revenez-y souvent!


Les Gigonis Brothers

Le 30 Septembre 2014 - NTE

Coup d’éclat lors de la soirée en hommage à Marthe Boulianne le 26 août dernier à Espace Libre, alors que les Gigonis Brothers ont offert une prestation électrisante devant un public en délire et complètement sous le choc de cette apparition surprise.


Voici un résumé de leur carrière, gracieuseté de Chansonpédia (2014) :

Les Gigonis Brothers, Tonio et Armano, sont nés et ont grandi dans le quartier italien de Roberval, au Lac St-Jean. Ils ont fait leurs premières apparitions lors de la série de cabarets qu’a donnée le NTE à Espace Libre au milieu des années 90. Ils y présentaient des créations originales, souvent inspirées par la chanson populaire du moment, sortes de récits poétiques et dansants, entrelardés de récitatifs lyriques. Ils nous ont aussi offert plusieurs sketchs, auxquels prenaient part certains de leurs bons amis, tels le Dr Rusty Staub ou encore le chanteur Francis Martin.

Après un passage mitigé au Festival Juste pour rire, ou manifestement le public et les organisateurs n’étaient prêts à accueillir leur poésie, ils ont peu à peu mis un frein à leurs activités.

On a quand même pu les voir lors d’une émission du Plaisir croit avec l’usage en hommage à Guylaine Tremblay, une de leur vraie fan.

Reviendront-ils sur scène ? Bien malin qui s’aventurerait à statuer là-dessus.

Quelques-uns de leurs titres : Tiens moi la branche, Un soir à Chicoutimi, Ce soir on fait l’amour à l’italienne, ou encore Bamboula.

———–

Et en exclusivité mondiale, voici les paroles de leur succès Le petit matin à l’hôtel :

Le petit matin à l’hôtel

Le petit matin lève un œil sur notre amour
Et nos deux corps sans sève se disent le bonjour
Danse…
Quelle veillée d’amour avons-nous passé là?
Près de ton carrefour mon corps tu l’enchaînas

Nos deux anatomies l’une à l’autre ont promis
Les trésors du couplage que permets ton ancrage

Refrain
Par des caresses des cochonneries
Par des promesses d’érotomanie
Par nos organes tressés dans la nuit
Et tous les astres qui disaient oui!
Danse…

Par ta chemise déclose
Une vallée offerte
Deux pentes qui s’adossent
Oh! La douce croisette!

Poème
Car tu le sais Hélène, les yeux pleins de sable et la berge dure sous nos pas,
Nous nous en sommes endormis d’un long rêve
Mais les lumières du chalet nous en chargerons de nous en éveiller

Danse…

Mais il faut se quitter
Déjà je sais c’est dur
C’est la fin de l’été
La clef dans la serrure

Refrain
Oh tu es si forte dans ta faiblesse
Oh tu es si tendre dans ta freignesse
Mais ce dernier mot il n’existe pas
Car je le forge juste pour toi
Solo

Je te laisse enceinte, tu iras chez ta mère
Qui calmera tes plaintes, moi je reprends la mer

Et un beau jour qui sait? Si ça adonne ben
Reviendrai enfourner Mon désir en le tien…
Refrain
Par des caresses, des cochonneries
Par des promesses d’érotomanie
Par nos organes fumés dans la nuit
Et tous les astres qui disaient Oui!